Le Meurtre était Presque Parfait

Le Meurtre était Presque Parfait


image

Je remercie Jennifer ainsi que la maison d'éditions Evidence pour ce service presse. J'aime beaucoup la couverture qui donne le ton de ce que nous pouvons trouver dans ce recueil.Dix auteurs, dix nouvelles composent ce recueil.« 1 - Moonlight Sonata - Guillaume Lenoir2 - Aussi insidieux qu'un cobra - Amélie Hanser3 - Jugement - A.R. Morency4 - Pour Elysia - Annabelle Blangier5 - le coup de l'escalier - Jérôme Bertin6 - Un jeune homme si bien - Véronique Charrière7 - Faux-semblants - Marc Legrand8 - Fourberies Assassines - Véronique Rivat9 - L'un tue, l'autre meurt, le reste s'amuse - Anne-Laure Guillaumat10 - Mirages Meurtriers - Josepha Bassoni »J'avais déjà lu Véronique Rivat, que j'avais apprécié, mais c'est surtout une découverte pour les autres. le crime se doit d'être "PRESQUE" parfait, car nous le savons bien grâce à Columbo : le crime parfait n'existe pas. Il y a toujours un détail qui fait que le coupable est toujours retrouvé d'une manière ou d'une autre. Comme dans tout livre qui retient plusieurs nouvelles, il y a forcément celles que l'on aime beaucoup beaucoup et les autres un peu moins, voire pas trop. Mais ce qui regroupe ces auteurs ceux sont les mots qui nous décrivent LE meurtre de leur histoire. Prémédité depuis la veille ou depuis six mois, l'envie de sang, (oui du sang, du sannnnnnnng, hum je m'égare) l'envie de faire souffrir ou de ne plus souffrir, de se venger, chacun de ces crimes est détaillé. L'époque n'est pas toujours la même, nous pouvons nous retrouvons en plein contemporain, ou au contraire retourner dans un passé où les femmes ne sont pas super bien vues, pourtant elles enquêtent !Comme il y a 10 nouvelles, je vais faire un très court résumé avec un avis succinct pour chacune.1 - Moonlight Sonata - Guillaume LenoirElle fait partie de mes préférées ! Elizabeth se languit de la ville. Obligée de vivre dans le manoir avec un mari malade, elle longe souvent les remparts. Ce dernier est souvent en retrait dans son laboratoire, même s'il aimerait qu'elle puisse manger avec lui plus souvent. Hors, il se trame quelque chose, il doit mourir. Avec le concours de Elizabeth, le meurtrier se voit contraint d'aller plus vite dans ses projets.Ce que j'ai aimé dans cette histoire, c'est la description de l'époque. En plus, j'ai beaucoup aimé les personnages. Pour une nouvelle je me suis attachée aux personnages et cela, ça vaut de l'or. Évidemment il y a la surprise du final. Je m'attendais à quelque chose mais pas à cela. Un beau final qui m'a fait ouvrir les yeux.2 - Aussi insidieux qu'un cobra - Amélie HanserUn noble est retrouvé mort dans son lit, les portes fermées avec un cobra mort à ses pieds. (Un peu la chambre jaune, non ?) Une enquêtrice arrive pour déterminer comment cela est possible !Une époque que j'aime beaucoup avec une intrigue et une femme qui cherche la petite bête. le seul hic ? La résolution du crime. Je pense être passée à côté des indices car je n'ai pas compris comment elle a pu trouver qui a fait quoi et surtout comment.3 - Jugement - A.R. MorencyLors d'une séance de "spiritisme", un des hommes qui participe à cette réunion meurt sans que quiconque n'ai rien vu.Cette nouvelle m'a fait rire. J'avoue que ce n'est pas la seule où j'ai ris en imaginant les têtes des participants. Ici, les hommes ne comprennent rien à ce qui s'est passé. J'ai adorer lire comment tout cela a bien pu se passer devant leurs yeux sans qu'ils ne voient leur ami se faire tuer au couteau, s'il vous plait ! Un oscar à l'invitée qui est douée en tant que voyante !4 - Pour Elysia - Annabelle BlangierMa préférée !!! Oui, je suis une sadique en puissance, j'aime les tortueuses et celle-ci l'est. Lucas est parti de chez lui depuis trois ans. Sa nièce a été tuée par un (ou une) psychopathe. Elle a été retrouvé dans le parc de la même ville. Il revient parce que sa soeur se remarie. Bien entendu, Elysia est toujours dans les pensées de tous et toutes. Son père Paul, l'ancien beau-frère de Lucas ne cesse de chercher car il est persuadé que les policiers n'ont pas trouvé l'assassin.La tension monte au fur et à mesure que l'histoire avance. Les personnages sont crédibles et font mal au coeur. L'auteur décrit les lieux avec précision et nous laisse avec un sentiment de frustration jusqu'à ce que l'on comprenne un geste. Et oh bon sang !!!!!! Bref je ne peux en dire plus, mais c'est la première de mon top !5 - le coup de l'escalier - Jérôme BertinAlors j'ai bien ri une fois de plus avec celle-ci. Quand je vous dis que je suis sadique, je rigole du malheur des autres. Yannick doit beaucoup d'argent. Il joue beaucoup trop et ne peux pas rembourser ses dettes de jeu. Soit il trouve l'argent, soit il perd un genou. Et où j'ai trouvé drôle ? Déjà le type qui le menace froidement est d'un cliché, mais cela fonctionne très bien ! Et puis le crime prémédité la veille est formidable. sans compter la chute finale. Il faut toujours se méfier d'un escalier qui semble dormir.6 - Un jeune homme si bien - Véronique CharrièreUn jeune homme retrouvé mort dans l'une des pièces de chez ses parents. Il pratiquait les sports de combat. Pas de traces de luttes. Pas de preuves tangibles. Son corps a été autopsié et rien de rien. Un mystère qu'il faut résoudre, car cela ne peut pas resté impuni. Pour cette nouvelle, je n'ai pas réussi à entrer dedans, pourtant l'écriture est belle. Probablement parce que la façon dont il est mort était plus qu'implicite et le fait que tout se mélange sur la fin m'a perdue.7 - Faux-semblants - Marc LegrandElle fait partie de mon top des préférées également. Anthony a prémédité son crime. Il lui faut une femme, il lui faut faire en sorte que tout soit logique. Lorsqu'enfin il arrive a aboutir à ce but fixé (on n'oublie pas qu'il tue une femme hein) il ne semble pas inquiété. Mais c'est sans compter sur la fourberie et l'ombre qui traîne dans les parages.Une histoire qui m'a beaucoup plu tant par le cynisme du personnage principal que par le récit en lui-même. La façon dont l'auteur a décrit ce qu'il doit faire, ce qu'il ne doit pas faire, ce qu'il doit montrer et faire croire... Je dis que cet auteur-là, il faut le surveiller : il prépare un mauvais coup !8 - Fourberies Assassines - Véronique RivatLorsque Julia rentre afin de préparer l'anniversaire de son époux mais qu'il est là, non promis elle en va pas le tuer. Elle se débrouille pour que son ami l'appelle et l'envoi loin afin de tout mettre en place. Seul hic ? Au moment de revenir, il n'y a plus personne, la voiture de Rodolphe par dans le décor. Aurait-il trop bu ?Une enquête qui montre que les flics sont vraiment de gros boulets, mdr.9 - L'un tue, l'autre meurt, le reste s'amuse - Anne-Laure GuillaumatVoilà, c'est bien résumé, pas vrai ? C'est ce que pense Sam, un personnage qui aurait pu être une lionne a une autre époque de sa vie. Lorsqu'elle reçoit une invitation à tuer, cela m'a fait penser au cluedo que nous faisons en colo (et qui change tous les ans bien entendu). J'ai beaucoup aimé la fascination qu'à Sam pour ses congénères, et donc les descriptions qui vont avec. Une belle chute qui se voyait venir de loin mais c'est drôle de lire ce qui se passe.10 - Mirages Meurtriers - Josepha Bassoni »Massacres dans un train. Un wagon entier vient de voir mourir tous ses occupants. Ce n'est pas le début, mais le retour d'un tueur qui est vicieux. le boucher est de retour, mais comment a-t-il fait ? Un tueur qui est doué et qui n'a peur de rien, un flic qui n'hésite pas à mentir à la presse pour le faire réagir. Je n'ai malheureusement pas accroché avec cette nouvelle. Je l'ai lu sans ressentir la moindre émotion envers les personnages.En conclusion, dix nouvelles différentes qui traitent toutes de meurtres. Qu'il y ait une ou plusieurs victimes, les enquêtes sont menées de manière diverses. Une bonne lecture dans l'ensemble, une très bonne pour certaines nouvelles. Je sais que je garde sous le coude certains noms d'auteurs, histoire de découvrir d'autres livres d'eux. N'empêche il faut bien réfléchir pour que le crime soit parfait... Affaire à suivre !http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-meurtre-etait-presque-parfait-collectif-d-auteurs-evidence-a147628430 Lien : http://chroniqueslivresques...

Le meurtre était (presque) parfait - broché - A.R. Morency

LE RÉSUMÉ COMPLET DE «LE CRIME ÉTAIT PRESQUE PARFAIT» Au port de Londres, Margot (Grace Kelly) accueille avec joie son amant Mark Halliday (Robert Cummings), un auteur américain de romans policiers venu pour les vacances. Elle lui expose le chantage dont elle a été l'objet depuis un an concernant leur liaison.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Arte propose une version en deux dimensions, ce qui permet de constater que Le crime était presque parfait peut tout à fait se passer du relief, et qu'un film mineur d'Alfred Hitchcock vaut bien... . Michael Douglas Gwyneth Paltrow Viggo Mortensen David Suchet Pays d'origine États-Unis Genre Thriller Durée 108 min. Sortie 1998 Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution Meurtre parfait est un film américain réalisé par Andrew Davis, sorti en 1998. Il s'inspire d'une pièce de Frederick Knott déjà adaptée par Alfred Hitchcock avec Le crime était presque parfait en 1954.

Le crime était presque parfait streaming film complet

Cet ouvrage réunit plusieurs nouvelles écrites sur le thème du meurtre parfait, ou du moins, du meurtre qui devrait être parfait. Car finalement, est-ce possible? Nos meurtriers vont nous montrer que malgré les réflexions, il n'est souvent pas possible de penser à tout et les problèmes ne viennent pas toujours de où on pense... J'ai beaucoup aimé qu'ils nous proposent tous un traitement différent de ce thème fascinant et passionnant, surtout que les textes sont d'excellente qualité.. Le meurtre était (presque) parfait, A.R. Morency, Marc Legrand, Jérôme Bertin, Evidence Eds. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction .. Le crime était presque parfait streaming Dial M for Murder Genres : Crime , Drame , Mystère , Thriller Auteur: Alfred Hitchcock Acteurs: Ray Milland,Grace Kelly,Robert Cummings,John Williams,Anthony Dawson,Leo Britt,Patrick Allen,George Leigh,George Alderson,Robin Hughes Pays: Américain Date de sortie: 1954-05-29 Popularité: 13,512 Durée film: 105 min . Petit point sur l'oeuvre de Hitchcock ,"Le meurtre était presque parfait : > Revenons à présent à la version qui m'intéresse celle de Davis "Meurtre Parfait",sortie en 1998 qui reprend donc

Le Crime était presque parfait - film 1954 - AlloCiné

Le Crime était presque parfait est un film réalisé par Alfred Hitchcock avec Ray Milland, Grace Kelly. Synopsis : Tony Wendice, une ancienne gloire du tennis, s'est marié avec Margot pour sa. Le crime était presque parfait, réalisé en 1954 par Sir Alfred Hitchcock, est habilement remis au goût du jour dans un thriller d'honnête facture, mais sans réelle surprise. Michael Douglas,.... Est-il encore possible d'échapper aux nouvelles techniques d'interrogatoire ou d'analyses scientifiques ? "Complément d'enquête" sur ces psycho-criminologues...