Serge Reggiani Il Suffirait De Presque Rien Paroles

Serge Reggiani Il Suffirait De Presque Rien Paroles


image

Recueil pudique de lettres imaginaires qui sont autant de portraits d'amis disparus, d'hommages, de souvenirs : les frères Prévert, Lino Ventura l'autre Italien, Simone Signoret, pour laquelle il porta le «Casque d'or» dans le chef-d'oeuvre de Jacques Becker (1952), et bien d'autres «immortels» comme Edith Piaf, Picasso, Albert Camus.Artiste populaire, discret et humble, cette grande star qui refusait de l'être, avait acquis le statut et la stature du créateur qui passe les modes. L'homme a aussi traversé le temps. Né le 2 mai 1922, fils unique d'un coiffeur impécunieux chronique et d'une mère ouvrière qui fredonne à la maison des airs d'opéra,Le talent de Reggiani, éclectique et fou, c'est aussi la chanson. Elle vient à lui, tardivement, à 44 ans. Comme un défi lancé à lui-même et à un ami qui trouvait dans sa voix vibrante et grave exhalant le tabac brun des Gitanes, un autre moyen d'émouvoir. Dans une France qui n'aimait pas encore le mélange des genres, Jacques Canetti, découvreur de Georges Brassens et de Jacques Brel, patron des Trois Baudets, cabaret parisien des talents en herbe, lui propose d'enregistrer Boris Vian. le disque est un succès (1966). La grande Barbara, qui lui trouve un petit chouïa d'aptitude pouvant en faire un chanteur, un vrai, avec de la voix, le fait travailler. Georges Moustaki, Serge Gainsbourg, Jean-Loup Dabadie, Albert Vidalle et Henri Gougaud feront le reste. En quelques disques seulement (Le Petit Garçon, les Loups (1967), l'Italien (1968), Ma liberté), sa réputation de chanteur émouvant est faite et son répertoire respecté est vite célébré. C'était le temps d'Arthur, du Déserteur, de Sarah, Ma solitude, Ma liberté, en attendant Madame nostalgie, Venise n'est pas en Italie, le Barbier de Belleville, le Souffleur. Et comme Il suffirait de presque rien, d'autres auteurs viendront. Ainsi, Claude Lemesle, fidèle d'entre les fidèles, le pianiste Raymond Bernard, Claude Roy et Bernard Dimey. Mais aussi des poètes immortels Apollinaire, Baudelaire, Verlaine et Prévert.Un livre prémonitoire annonçant le grand voyage de la Camarde. le sien, vers l'Eden des poètes, des acteurs et des chanteurs qui tutoient l'eternel pour avoir dispensé aux mortels que nous sommes des bonheurs sublimes et parfois subliminaux !

Il suffirait de presque rien Paroles - SERGE REGGIANI

Il suffirait de presque rien Peut-être dix années de moins Pour que je te dise "Je t'aime" Que je te prenne par la main Pour t'emmener à Saint-Germain T'offrir un autre café-crème Mais pourquoi faire du cinéma Fillette allons regarde-moi Et vois les rides qui nous séparent A quoi bon jouer la comédie Du vieil amant qui rajeunit[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Il suffirait de presque rien Peut-être dix années de moins Pour que je te dise "Je t'aime" Que je te prenne par la main Pour t'emmener à Saint-Germain T'offrir un autre café-crème Mais pourquoi faire du cinéma Fillette allons regarde-moi Et vois les rides qui nous séparent A quoi bon jouer la comédie Du vieil amant qui rajeunit Toi même ferais semblant d'y croire Vraiment de quoi . Paroles. Il suffirait de presque rien Peut-être dix années de moins Pour que je te dise "Je t'aime" Que je te prenne par la main Pour t'emmener à Saint Germain T'offrir un autre café crème. Mais pourquoi faire du cinéma Fillette allons, regarde-moi Et vois les rides qui nous séparent À quoi bon jouer la comédie Du vieil amant qui rajeunit

Paroles Il suffirait de presque rien - Serge Reggiani

Il Suffirait De Presque Rien Paroles Serge Reggiani Paroles de Il Suffirait De Presque Rien Il suffirait de presque rien Peut-être dix années de moins Pour que je te dise "Je t'aime" Que je te prenne par la main Pour t'emmener à Saint-Germain T'offrir un autre café-crème Mais pourquoi faire du cinéma Fillette allons regarde-moi Et vois les rides qui nous séparent A quoi bon jouer la. Il suffirait de presque rien / Peut-être dix années de moins / Pour que je te dise.. (paroles de la chanson Il suffirait de presque rien - SERGE REGGIANI). Il Suffirait De Presque Rien. Il suffirait de presque rien, Peut-être dix années de moins, Pour que je te dise "Je t'aime". Que je te prenne par la main Pour t'emmener à Saint-Germain, T'offrir un autre café-crème.. Mais pourquoi faire du cinéma, Fillette allons regarde-moi, Et vois les rides qui nous séparent. A quoi bon jouer la comédie Du vieil amant qui rajeunit, Toi même ferait . Retrouvez gratuitement et en intégralité les paroles de Il Suffirait De Presque Rien, un titre interprété par Serge Reggiani en 2004.

Paroles de la chanson Il Suffirait De Presque Rien par

Retrouvez les paroles de Serge Reggiani - Il Suffirait De Presque Rien lyrics : Il suffirait de presque rien Peut-être dix années de moins Pour que je te. Venez à la rencontre d'un artiste dont la chanson me fait chaud au coeur... C'est SERGE REGGIANI! Paroles: Jean-Max Rivière. Musique: Gérard Bourgeois 1968 ".... Abonnez vous à notre chaîne : http://po.st/YTcanetti Suivez nous sur : https://www.facebook.com/jacquescanetti Site Web : http://www.jacques-canetti.com Abon...