Supplément Au Voyage De Bougainville

Supplément Au Voyage De Bougainville


image

Résumé : Les premiers mots que Diderot nous fait lire, résument bien son récit : « Dialogue entre A et B sur l'inconvénient d'attacher des idées morales à certaines actions physiques qui n'en comportent pas. »Supplément au voyage de Bougainville est en effet le dialogue entre deux personnages simplement nommés A et B par l'auteur. Discutions qui a pour objet le carnet de voyage du navigateur Louis-Antoine de Bougainville, et au cours de cette échange de propos entre les deux protagonistes, B va soumettre à A un partie du récit de Bougainville peu connu, un « supplément » à son voyage en somme. Ce supplément sur lequel A et B philosophent, raconte l'arrivée d'un aumônier à Tahiti et son séjour au milieu des tahitiens. Cette aumônier va être confronter aux moeurs tahitiens et va par conséquent devoir remettre en question les principes moraux régis par les codes moraux de son dogme.Le thème du récit. Le supplément au voyage de Bougainville est avant tout un livre de dialogue, que ce soit le dialogue entre A et B qui permet à Diderot de souligner les raisonnements philosophiques avancées par le récit sur l'aumônier, ou les dialogues entre l'homme de foi et Orou le chef de famille tahitienne, l'auteur se sert de joutes verbales entre ses personnages afin de développer ses idées.Une pléthore de sujet à raisonner est proposée par Diderot. Les premiers, ceux qui sautent aux yeux et ne nécessite pas de relecture entre les lignes, sont des réflexions sur la monogamie, sur le rapport de l'homme du vieux continent vis-à-vis du couple et de la procréation. L'auteur se sert des moeurs et traditions tahitiens pour critiquer les notions de morales imposées par le pouvoir ecclésiastique à propos de l'acte de procréation. IL défend l'idée selon laquelle il est contre nature de consumer l'acte d'amour avec une seule personne, et par la voie d'Orou, qualifie la société européennes de son temps comme hypocrite car elle serait sujet au même pratiques de fornication adultérinenne, mais dans le secret et l'illégalité.Au-delà de sa critique morale sur la société de son époque on peut tirer du supplément au voyage de Bougainville la vertu offerte par le voyage. En confrontant le message de deux émetteurs et receveurs que les coutumes, moeurs, traditions et quotidiens opposent, Diderot nous démontre à qu'elle point l'on peut prendre du recul sur soi-même en se regardant d'un oeil extérieure. En voyageant dans des lieux ou les autochtones ont des modes de vie et de pensées totalement différentes des nôtres on peut prendre conscience de ce qui est naturellement attrait à l'homme et ce qui découlent de son environnement. Quand l'aumônier se raconte lui et son monde à Ourou, le tahitien déstabilise l'homme d'église et ébranle ses convictions en lui faisant part de sa vision extérieur sur les codes moraux du vieux continent. Voyager serait donc changer sa vision de soi, et de son environnement, en empruntant un regard qui reste certes subjectif, mais totalement externe à soi et donc en partie objectif quant à la remise en question qui peut en découler. Ou plus simplement aller à la rencontre de l'inconnue peut nous faire voir le connue différemment.Le supplément au voyage de Bougainville n'est pas le genre de livre que l'on aime ou pas, le style littéraire tourne autour du dialogue, donc la substance de l'oeuvre réside dans les questions auxquelles le lecteur est confronté. On peut être en désaccord avec la vision de l'auteur mais pas ne pas méditer après lecture. Ce qui est le but du récit. On peut donc dire que c'est une réussite littéraire puisque l'oeuvre atteint son but. Diderot s'est servie d'un dialogue fictif entre deux personnages autours d'un récit semi fictif pour critiquer son époque et pousser son auditoire à se poser des questions. Objectif atteint.

Supplément au voyage de Bougainville Denis Diderot : fiche

Dialogue philosophique de Denis Diderot (1713-1784), dont le titre complet est: Supplément au Voyage de Bougainville, ou Dialogue entre A et B sur l'inconvénient d'attacher des idées morales à certaines actions physiques qui n'en comportent pas, publié par l'abbé Bourlet de Vauxcelles dans Opuscules philosophiques et littéraires à Paris chez Chevet en 1796.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Le Supplément au voyage de Bougainville s'inspire du voyage réel de l'explorateur Bougainville en Océanie et de son récit Voyage autour du monde, dans lequel est évoquée la colère du vieux tahitien. . Oeuvre : En 1772, il rédige " Supplément au voyage de Bougainville " où il explique les contraintes morales (dont la liberté sexuelle) que le cadre social fait peser sur l'individu sous la forme de dialogue.

Lecture linéaire 4 : Diderot, Supplément au voyage de

Le supplément au voyage de Bougainville participe pleinement à une révolution du regard sociologique : le naïf, le barbare prétendu devient le juge de l'européen, c'est l'inversion des rôles et cela rejoint le thème. Ce dialogue philosophique n'a été publié qu'après la mort de Diderot et se présente, ainsi que l'indique son titre, comme une suite au Voyage autour du monde écrit par l'explorateur Bougainville. Ce Voyage, paru en 1771, décrit les contrées lointaines encore inconnues des Européens.Son analyse de la société tahitienne, si différente du vieux monde, avait frappé ses. Lecture linéaire 4 : Diderot, Supplément au voyage de Bougainville (1796) Diderot, philosophe des Lumières du XVIIIe siècle, est principalement connu pour son édification de l'Encyclopédie. Digne de l'esprit de son siècle, l'écrivain conteste et critique la société de son temps dans ses livres. . Supplément au voyage de Bougainville Diderot, 1772 Le Supplément se présente comme un dialogue sur le récit, publié par Bougainville, de son voyage autour du monde et de son séjour à Tahiti, surnommé la Nouvelle Cythère, car les amours y seraient libres. Le décor est exotique mais le propos de Diderot radical.

Supplément au voyage de Bougainville - Diderot

Supplément au voyage de Bougainville (extrait) - Diderot. Annonce des axes I. Les méfaits de la civilisation. 1. Destruction et immoralité des colons 2. L'injustice et l'immoralité . II. L'éloge de la vie naturelle. 1. Un monde d'innocence et de bonheur 2. Un monde de liberté et de tolérance 3. Un monde d'égalité. III. La force oratoire du texte. 1. Un discours structuré 2. Des. Sur le Supplément: Bougainville, mathématicien-explorateur, publie en 1771 le récit de son voyage dans le Pacifique. Diderot en rend compte en 1773, dans la revue La Correspondance Littéraire.. Questionnaire de compréhension: Supplément au voyage de Bougainville, Diderot 1- Le récit de la vie des Tahitiens est encadré par le dialogue entre A et B, chapitre I et chapitre V. C'est d'ailleurs le sous-titre de l'oeuvre: quelle est l'utilité de ce dialogue? Permet de créer un effet de réel et d'inscrire le dialogue imaginaire de l'aumônier et d'Orou dans la suite du récit de