The Clash - London Calling (1980, Terre Haute Pressing

The Clash - London Calling (1980, Terre Haute Pressing


image

Je remercie les éditions Buchet Chastel et Net Galley pour leur confiance qui me permet de découvrir cette réédition en avant-première (sortie le 19 septembre).Le bouquin s'ouvre sur une préface d'Antoine de Caunes qui nous livre une anecdote très rock'n roll sur les Clash. Et vous parle de l'album London Calling mieux que je pourrai le faire, c'est donc bien volontiers que je lui cède la place :« London Calling » est mon album préféré des Clash. C'est vraiment un classique, qui résiste à 12000 écoutes, quand beaucoup d'albums de la même période ont pris un sérieux coup de vieux. La production, la composition, la cohérence du disque par-delà les nombreuses variations et les styles explorés, de la country au jazz en passant par le punk, la rage qui sous-tend l'ensemble : tout est vraiment magnifique.Il va sans dire que j'ai découvert les Clash et ce mythique London Calling bien après sa sortie. En 1979 j'avais 12 ans, un peu jeune pour savourer pleinement le son des Clash. C'est surtout entre 1984 et 1989 qui j'ai écouté en boucle leur album. Et aujourd'hui encore je peux l'écouter et l'apprécier autant qu'à la première écoute.Un recueil qui a vu le jour à l'initiative de Jean-Noël Levavasseur, les auteurs ayant répondu présent sont, par ordre d'apparition : Jean-Hugues Oppel, Thierry Crifo, Pierre Mikaïloff, Max Obione, Olivier Mau, Annelise Roux, Jan Thirion, Marc Villard, José-Louis Bocquet, Mouloud Akkouche, Michel Leydier, Jean-Noël Levavasseur, Thierry Gatinet, Sylvie Rouch, Jean-Bernard Pouy, Frédéric Prilleux, Christian Roux, Caryl Férey, Jean-Luc Manet et Jean-Philippe Blondel.Chacune des 19 nouvelles porte le nom d'une des chansons de l'album, elles sont présentées dans le même ordre que sur le double CD. Toutes débutent par une illustration en noir et blanc de Serge Clerc (toutes extraites de sa BD, The Clash, le dernier gang dans la ville) ; un bonus visuel certes, mais pas non plus de quoi s'extasier devant les prouesses graphiques du dessinateur.La couv' du bouquin promet des histoires rock et noires. Rock elles le sont sur le fond, car toutes sont plus ou moins liées aux Clash et à la chanson-titre de la nouvelle ; sur la forme toutes ne dégagent pas l'esprit rock'n roll, loin s'en faut…Le noir non plus n'est pas systématiquement au rendez-vous, même quand il est de la partie ça ressemble plus à du gris foncé qu'à du noir anthracite. Pire, certaines nouvelles donnent l'impression de poser le décor pour une suite qui ne vient jamais ; frustrant ? Vous avez dit frustrant ?Je mentirai en disant que je me suis ennuyé à la lecture de ces nouvelles, la preuve en est que je suis envoyé le recueil en deux jours. J'ai passé un sympathique moment de lecture sans jamais avoir été totalement emballé.Deux nouvelles tirent plutôt bien leur épingle du jeu « Lover's Rock » de Jean-Bernard Pouy, pour la qualité de l'écriture, et « Four Horsemen » de Frédéric Prilleux, pour son humour et son quatuor de supporters de Guingamp.Mention spéciale à Caryl Fèrey et son titre « Revolution Rock« , plutôt que d'opter pour la fiction, il nous raconte ses souvenirs autour de l'album London Calling et l'impact qu'il a eu sur sa façon de voir la vie.Jean-Luc Manet avec « Train in Vain » opte aussi pour le souvenir. Un souvenir certes plus douloureux, mais tout aussi décisif quant à son avenir.Je referme toutefois le bouquin avec un sentiment mitigé, l'hommage manque cruellement d'éclat pour faire honneur à un album pourtant éblouissant. Lien : https://amnezik666.wordpress..

The Clash - London Calling (1980, Terre Haute Pressing

Give 'Em Enough Rope, for all of its many attributes, was essentially a holding pattern for the Clash, but the double-album London Calling is a remarkable leap forward, incorporating the punk aesthetic into rock & roll mythology and roots music. Before, the Clash had experimented with reggae, but that was no preparation for the dizzying array of styles on London Calling.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. The Clash, the doom of the early eighties perfectly. Fortunately, the group that is not on a dismal manner. Songs like Spanish Bombs and Lost In The supermarket, despite the serious texts, spirited songs who mercilessly between the ears. Despite the span of an hour, there is not a bad song on London Calling. . The Clash-London Calling So many people seem to think there is a C chord in London Calling and there simply is not. It is the bass that plays the C (Which is the 5th instead of the root) whi. Welcome Offer: 80% OFF on annual membership of Ultimate Guitar Pro Try Now. ultimate guitar com.

Tickets for LONDON CALLING play THE CLASH | TicketWeb

View credits, reviews, tracks and shop for the 1979 Vinyl release of London Calling on Discogs. Label: CBS - CBS 88478,CBS - 88478,CBS - CLASH 3,CBS - S CBS Clash 3 • Format: 2x, Vinyl LP, Album, Stereo • Country: Europe • Genre: Rock • Style: Punk. View credits, reviews, tracks and shop for the 1980 Terre Haute Pressing Vinyl release of London Calling on Discogs.. London Calling - A tribute to the only band that mattered. Consisting of 4 guys from Bristol, London Calling put on a performance with energy and enthusiasm recreating the sound and intensity of The Clash. All the guys genuinely love the band and put their all into each show. . The Clash ‎- London Calling And Armagideon Time Label: CBS ‎- 12-8087, CBS ‎- S CBS 12 8087 Format: Vinyl, 12", 45 RPM, Single, Stereo Country: UK Released: 07 Dec 1979 Genre: Rock. Style: New Wave, Dub. Tracklist

The Clash - London Calling | Releases | Discogs

referencing London Calling, CD, Album, RM + CD, Album + DVD-V, PAL, 517928 3, 5179283001 The ultimate document on the making of epoch-making album 'London Calling' for ultimate Clash fans. Disc 1 gets *****, of course.. London Calling is the third studio album by English rock band the Clash.It was originally released as a double album in the United Kingdom on 14 December 1979 by CBS Records, and in the United States in January 1980 by Epic Records.. The Clash recorded the album with producer Guy Stevens at Wessex Sound Studios in London during August, September and November 1979, following a change in. 2. The "London Calling" lyrics reflect the chaos that was engulfing the world at the time. Much of London Calling was crafted while the Clash traveled across the globe in 1979. It was a period